LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE À PARTIR DE 50€ - FREE DELIVERY IN FRANCE ON EVERY ORDER OVER €50

SANTÉ - POUR ALLER SURFER CET ÉTÉ, ON OPTE POUR LA CRÈME SOLAIRE BIO

En été mais aussi tout au long de l'année, les surfeurs sont les plus exposés au rayonnement solaire. L'eau réfléchit entre 10 % et 30 % du rayonnement UV et le sable entre 5 % et 25 %. Sans une crème solaire efficace, on s'expose rapidement aux coups de soleil et à long terme aux cancers de la peau et au vieillissement cutané. De quoi faire réfléchir et vous pousser à prendre soin de votre peau. Heureusement certaines marques ont aujourd'hui pris le tournant du bio dans l'élaboration de leur gamme solaire pour proposer des produits plus sains pour vous, mais aussi la planète. 

La composition

En comparaison avec les crèmes solaires dites "classiques" qui contiennent des filtres chimiques mais aussi des des épaississants, des conservateurs, des agents permettant de stabiliser l'émulsion ou encore des agents hydratants, les crèmes solaires bio sont élaborées à partir de filtres minéraux de zinc et de titane. On n'y trouve aucun ingrédient issu de la pétrochimie (paraffine, silicone, PEG) ni paraben ou nanoparticules, huiles et cires minérales de synthèse ou encore OGM. On leur préfère la vitamine E, la glycérine, les huiles végétales et/ou les huiles essentielles.

Pour pouvoir recevoir le label "bio", elles doivent être composées au moins de 95% d'ingrédients issus de l'agriculture biologique.

Sont-elles aussi efficaces ? 

Les indices de protection solaire sont sujets à des normes européennes très strictes : que l'on soit sur du bio ou sur une crème classique, l'efficacité est la même. Dans tous le cas, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) effectue régulièrement des tests sur les crèmes solaires pour vérifier qu'elles offrent bien la protection affichée sur l'étiquette.

Exit les perturbateurs endocriniens avec les produits solaires bio : les filtres sont minéraux, donc naturels. Le dioxyde de titane ou l'oxyde de zinc - des micro pigments - vont venir refléter les rayons du soleil sur la peau pour stopper les UV.

Et l'environnement dans tout ça ?

Chaque année, ce sont entre 4000 et 6000 tonnes de crème solaire qui sont déversées dans les mers et océans. Selon plusieurs études scientifiques, les composants des crèmes solaires ont un effet dévastateur sur la faune et la flore des océans. L'étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives en 2008 pointait déjà du doigt quatre ingrédients, le paraben, le cinnamate, le benzophénone ainsi que des dérivés du camphre. Sept ans plus tard, on découvre que l'oxybenzone est responsable du blanchiment des coraux. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'état d'Hawaii a légiféré sur le sujet en mai dernier pour interdire les crèmes solaires toxiques. Choisir une crème solaire bio, c'est aussi protéger les océans.

SOURCE: 
https://www.surf-report.com/news/sant/creme-solaire-surfer-bio-protection-solaire-surf-702182317.html